dPMR livre blanc
Document PDF de référence sur la dPMR de l’Association dPMR. Télécharger

La dPMR est une nouvelle norme qui apporte des solutions complètes aux professionnels à la recherche d’un moyen de communication performant. Elle utilise une technologie simple et économique.


La dPMR est une technologie FDMA bande étroite (6,25 kHz ) La dPMR est une technologie FDMA bande étroite (6,25 kHz). Etant 100% numérique, celle-ci offre plusieurs formes d’applications de voix et/ou données. . More >>

 
Download FAQ Document Here >>
   

Questions Fréquentes sur les technologies à bande étroite

Ceci est un document d'information contenant les dernières informations sur les technologies radio bidirectionnelles à bande étroite respectives sur le marché. Son objectif est de présenter d’un point de vue neutre et objectif des technologies respectives, mais aussi de corriger les représentations erronées et les malentendus vus dans diverses publications de la presse mises en circulation dans le domaine public.


Ce document a été préparé par le groupe de travail et de promotion dPMR® Association avec le consensus et l’approbation des sociétés membres. Le groupe dPMR ® Association espère que ce document apportera des éclaircissements sur les innombrables informations actuellement disponibles. Le groupe dPMR ® Association a vérifié la précision du contenu, mais se réserve le droit de modifier et/ou de corriger toute partie de ce document sans préavis ou obligation.



Q1 : Que signifie réellement « bande étroite » ?

R1 : Ce point doit certainement être clarifié avant toute autre chose. Pour simplifier, la bande étroite dans sa forme actuelle se réfère à l'utilisation de canaux de 12,5 kHz pour la communication radio bidirectionnelle PMR/LMR. Cependant, vu que les technologies 6,25 kHz existent, celles-ci seraient considérées comme « ultra-étroites » ou « très étroites ».



Q2 : 6,25 kHz « équivalent » par rapport aux réelles capacités de 6,25 kHz.
R2 : Dans le passé, les radios bidirectionnelles professionnelles ont abordé le problème du spectre/canaux congestionnés par le rétrécissement de l'espacement des canaux. Ex. 50 kHz  25 kHz  12,5 kHz  6,25 kHz. Le système DMR est souvent cité comme étant un « équivalent » de 6,25 kHz, tandis que dPMR ® ou NXDN™ sont de réels 6,25 kHz. Fondamentalement, cela signifie que l'architecture TDMA à 2 emplacements/slots du DMR fournit l'équivalent de deux canaux de voix et de données de 6,25 kHz dans un canal de 12,5 kHz. L'espacement des canaux du système FDMA est de 6,25 kHz. Pour des explications détaillées sur la différence technique entre le TDMA et le FDMA, visitez l'onglet « Qu'est-ce que le dPMR ® ? » sur le site Internet du groupe dPMR ® Association (http://www.dpmr-mou.org/what-is-dpmr-5-minutes.htm).



Q3 : Combien de systèmes/technologies à bande étroite existent-ils ?

R3 : Notez que nous n'employons pas « numérique » avec bande étroite. C'est parce que la radio FM analogique est considérée comme la technologie à bande étroite basée sur les explications de la section A1 ci-dessus, et donc le premier type de technologie à bande étroite disponible. Des diagrammes sont fournis pour les systèmes mentionnés dans la discussion de ce document avec des références à d'autres systèmes si nécessaire.

Bande étroite analogique :
La bonne vieille radio FM fiable :
Comme mentionné ci-dessus, les produits analogiques FM 12,5 kHz sont disponibles depuis de nombreuses années, ceux-ci correspondent à la description de la norme actuelle d'espacement de canaux à bande étroite de 12,5 kHz.

Bande étroite numérique :

dPMR®:
dPMR® est un protocole numérique basé sur le FDMA 6,25 kHz décrit dans les normes techniques ETSI TS102 490 et TS102 658. Les détails sur la dPMR® et ses fonctionnalités sont disponibles sur le site du groupe dPMR® Association mais la structure de base de la suite dPMR® est présentée dans le graphique ci-dessous.

Comme le montre le diagramme, la dPMR® est un système très complet capable de fournir des solutions de communications allant de licences gratuites jusqu'aux réseaux nationaux.


NXDN™:
NXDN™ est un protocole numérique basé sur le système FDMA de 12,5 kHz ou 6,25 kHz décrit dans la suite de normes NXDN™. Des détails sur le NXDN™ et ses fonctionnalités sont disponibles sur le site du Forum NXDN™, (http://www.nxdn-forum.com/) mais la structure de base de la suite NXDN™ est présentée dans le graphique de la page suivante.

Comme le montre le diagramme, NXDN™ est un système très complet capable de fournir des solutions de trunking depuis les réseaux de petite et de moyenne tailles.


DMR:
DMR est un protocole numérique à 2 emplacements basé sur le TDMA 12,5 kHz décrit dans les normes techniques ETSI TS102 361. Des détails sur la DMR et ses fonctionnalités sont disponibles sur le site de l'association DMR, (http://dmrassossiation.org) mais la structure de base de la suite DMR™ est présentée dans le graphique de la page suivante.


Comme le montre le diagramme, la DMR est un système très complet capable de fournir des solutions de communications allant de licences gratuites jusqu'aux réseaux nationaux.


Autres systèmes numériques :

APCO Project 25:
APCO P25 est une norme numérique évolutive ciblée principalement pour le marché de la sécurité des États-Unis. La phase 1 actuelle de la norme est un protocole FDMA de 12,5 kHz décrit dans les normes TIA APCO P25. Une phase 2 de la norme, qui est un protocole TDMA 12,5 kHz 2 emplacements, vient d’être publiée récemment.

Tetrapol:
Il s'agit d'une norme numérique FDMA 12,5 kHz qui est également destinée au marché de la sécurité publique ainsi que les marchés haut de gamme.

Tetra:
Ceci est un protocole TDMA à 4 emplacements de 25 kHz décrit dans la suite de normes ETSI EN300 392. Tetra est également ciblée pour le marché de la sécurité publique ainsi que les marchés haut de gamme.

Normes japonaises et chinoises :

Les normes ARIB T-98 et T-102 sont des normes FDMA 6,25 kHz NXDN™ qui sont disponibles sur le marché intérieur japonais. La Chine est également en train d'élaborer une norme numérique appelée Police Digital Trunking, qui est une norme TDMA de 12,5 kHz.
Comme ceux-ci l'indiquent, il existe aussi des mouvements visant à adapter les normes de base aux systèmes spécifiques de chaque pays.



Q4 : Quel est le meilleur, FDMA 6,25 kHz ou TDMA 12,5 kHz ?
R4 : C’est la question à 1 million de dollars. En fait, la réponse est que ces deux technologies ont été acceptées sur le marché par rapport à leurs caractéristiques et leurs avantages respectifs. Même si fondamentalement il y a de la place pour les deux, c’est toujours une course. Voici quelques faits/statistiques liés à cette « course ».

Fait 1 : Au moins 65% sinon plus de l'activité chaque fabricant dans les deux sens (y compris les partisans de la technologie TDMA) est basée sur le FDMA analogique, et continuera de l'être pour l'avenir prévisible. FDMA a servi l'industrie PMR/LMR en offrant une technologie radio fiable et prouvée depuis plus de 70 ans. Par conséquent, il est désormais difficile de croire que le monde PMR/LMR va vers le numérique numérique, et FDMA est soudainement une technologie « inférieure ». Il s'agit toujours de la méthode la plus efficace pour obtenir une efficacité de spectre.

Fait 2 : depuis Février 2011, le nombre de licences de la FCC aux États-Unis pour les technologies numériques à bande étroite a été de :
- 79900 licences FCC pour TDMA (DMR), et
- 79 300 licences FCC pour FDMA 6,25 kHz
Cela indique que le marché voit et accepte les deux technologies de manière égale.

Fait 3 : Le nombre de radios 6,25 kHz présentes sur le marché est estimé entre 350000 et 400000 unités. Basé sur les informations du domaine public, le nombre d'unités TDMA présentes sur le marché est probablement estimé de 600000 à 700000.

Fait 4 : Le nombre de pays où les systèmes numériques FDMA et TDMA 6,25 kHz sont utilisés dans le monde entier est probablement identique. La majorité des pays du monde ont maintenant des règlements et/ou des plans de bande qui autorisent l'utilisation de 6,25 kHz, d'une manière ou d'une autre.

Fait 5 En mai 2011, le nombre d'entités qui soutiennent l'une ou l'autre des technologies est :
- Membres de l'association DMR : 26
- Membres du mémorandum d'entente dPMR® : 14
- Membres du forum NXDN™ : 25
- Nombre d’entités membres de deux groupes : 5
- Nombre d'entités de soutien du protocole TDMA 12,5 kHz : 21
- Nombre d'entités de soutien du protocole FDMA 6,25 kHz : 34

Fait 6 : En mai 2011, la situation des fournisseurs pour leurs technologies respectives est la suivante :
- Fabricants de produits TDMA 12,5 kHz : 5
- Fabricants de produits FDMA 6,25 kHz : 7
* Notez que les « produits » peuvent être des produits qui ne sont pas seulement des radios, mais des dispositifs en silicium par exemple.
En ce qui concerne les revendications de l'approvisionnement multi fournisseurs, il convient de noter qu'à notre connaissance, deux des cinq fabricants TDMA commercialisent sous leur marque les produits d'autres fabricants. Il convient également de noter qu'un fabricant TDMA a fourni une quantité de produits DMR de 90% à ce jour. Pour le protocole FDMA 6,25 kHz, un fabricant commercialise sous sa marque le produit d'un autre fabricant, et deux sociétés sont largement présentes sur le marché à ce jour.



Q5 : « Professionnel » contre « Simple, faible coût »
R5 : Il y a eu des commentaires dans divers articles de la presse qui mentionnaient que la dPMR® est un système « amateur » à faible coût. On ne doit pas confondre ceci avec l'intention originale du groupe dPMR®, de proposer un protocole à « faible coût et faible complexité ». Cela signifie que la technologie peut être développée en utilisant largement les ressources d'ingénierie FM existante.
Aussi, comme expliqué sur les schémas des pages précédentes, chaque système propose essentiellement le même niveau de fonctions, système à accès contrôlé et réseau. Si on se demande « Quel est le meilleur ? », la réponse est « le système qui convient le mieux aux besoins de l'utilisateur final ».



Q6 : Qu'en est-il est IPR, licences ou redevances ?

R6 : dPMR® a également été développé pour éviter les IPR et réduire à nouveau le coût total pour le fabricant et surtout pour l'utilisateur final. Une déclaration sur le dPMR® et les IRP sont disponibles sur le site. Aucune licence n'est également requise pour le développement de dPMR®. Encore une fois, le groupe dPMR® Association peut fournir des conseils aux développeurs potentiels sur ce sujet. Cependant, tout le monde sait qu'une licence est nécessaire pour développer DMR, bien que les détails nécessitent un NDA.


STIPULATION D’EXONÉRATION
Ce document a été préparé par l’Association dPMR ® pour faire office de document de référence.
Les informations contenues dans ce document ont été soigneusement vérifiées, celles-ci sont correctes et précises. Cependant, l’Association dPMR® ne sera en aucun cas tenu responsable de l'inexactitude ou des erreurs contenues.

Révisions du document
Le groupe dPMR® Association se réserve le droit d'apporter à tout moment des modifications au contenu de ce document, sans préavis ni obligation.

Copyrights du document
Aucune reproduction ou distribution de ce document ou autre partie doit avoir lieu sans l'autorisation expresse préalable du groupe dPMR® Association. Toute reproduction, distribution ou transmission à des fins de toute forme ou par quelque moyen, électronique ou mécanique, n'est autorisée qu'avec la permission expresse du groupe dPMR® Association.

Marques
dPMR et le logo dPMR sont des marques commerciales du groupe dPMR Association en Europe, aux États-unis, au Japon, en Chine et/ou d'autres pays.
NXDN est une marque commerciale d’Icom Inc. et de Kenwood Corporation.
Tous les autres produits ou marques sont des marques déposées ou marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.

FAQ sur les technologies à bande étroite | Copyright 2011 dPMR Association - Tous droits réservés.